Loading…

Fourrages annuels et Brassicas

Fourragères annuelles

En cas de perte hivernale, les fourragères annuelles peuvent être utilisées comme fourragères d’urgence; elles peuvent également faire partie d’un programme de pâturage. Les brassicacées sont tout indiquées pour prolonger une saison de pâturage.

Communiquez avec MAPLESEED pour obtenir les recommandations et produits les mieux adaptés à votre situation.

brassicas2

Brassicacées

Pour un pâturage à l’automne, le navet fourrager, le colza et le chou fourrager constituent des plantes fourragères d’excellente qualité. Lorsqu’ils sont semés durant l’été dans un sol fertile et bien drainé, le pâturage en bandes est préconisé afin d’éviter de trop grandes pertes.

clover-square

Trèfle

Le trèfle rouge s’établit facilement et peut produire des rendements élevés en fourrage d’excellente qualité bien qu’il puisse difficilement sécher pour le foin. Il fait également une excellente composante dans un mélange de pâturage. Le trèfle rouge est une plante vivace de courte durée qui ne persiste que quelques années.

Fourrages annuels et Brassicas

Millet japonais

Plante fourragère annuelle pour le foin, l’ensilage, une culture à enfouir ou pour le pâturage. Le millet japonais donne deux coupes, en plus du pâturage.

Semis à 25-34 kg/ha

Fourrages annuels et Brassicas

Ray-grass

Le ray-grass s’établit rapidement et est très productif sous de bonnes conditions. Il présente une qualité fourragère élevée, avec une haute digestibilité; il peut être utilisé en pâturage, foin ou ensilage. Le ray-grass préfère un sol fertile et bien drainé; il pousse rapidement pendant les périodes de température fraîche et humide. Toutefois, il peut ne pas être aussi persistant que les autres graminées. Le ray-grass fourrager peut être semé au printemps pour donner de multiples coupes de fourrage de haute qualité ou pour le pâturage.

Capture (1)

Sorgho-Soudan

Comme plante fourragère d’urgence de haute qualité, l’hybride de sorgho-Soudan est une bonne option pour le foin, l’ensilage ou pour une culture à enfouir. Un semis à la fin mai ou au début juin est idéal pour bénéficier d’une chaleur suffisante. Pour une qualité supérieure, il existe également un hybride de sorgho-Soudan à nervure brune (BMR).